Gastronomie alsacienne : ses spécialités culinaires

La France, pays de la gastronomie, regorge de spécialités : pot au feu, cannelés, quiche lorraine, cassoulet, bœuf bourguignon, … Chaque région a ses propres spécialités en fonction de leurs coutumes et traditions tout en prenant le soin d’utiliser les produits de la région.

Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur les spécialités culinaires d’Alsace. L’Alsace, séparée par les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, compte des endroits magnifiques comme Strasbourg, Colmar, Mulhouse ou encore les Vosges. Outre ses paysages à couper le souffle, l’Alsace est aussi l’une des régions qui comptent le plus de spécialités. Petit tour d’horizon…

specialites-alsaciennes

La choucroute : le plat typique d’Alsace

Incontestablement le plat typique alsacien, la choucroute est en fait du chou qui a été fermenté dans la saumure avant d’être coupé en lanières. Le plat complet s’appelle en réalité « choucroute garnie » composé de viandes, de pommes de terre, de chou accompagné d’un vin blanc sec comme le Riesling. La viande utilisée est généralement la saucisse ou encore le porc fumé (jambonneau, lard, …).

Le terme est en réalité une adaptation du mot alsacien « Sürkrüt », signifiant littéralement « chou aigre ». On retrouve déjà cette recette au XVème siècle en Alsace. Cette spécialité culinaire s’est ensuite étendue dans toute la France lors de la guerre franco-allemande, en 1870, lorsque l’Alsace est annexée par les Allemands. De nombreux alsaciens quittent alors leur région en emportant avec eux, leurs habitudes alimentaires.

Il n’y a pas que la choucroute qui est le plat typique de l’Alsace. En effet, celle-ci regorge de spécialités culinaires comme la flammekueche (ou tarte flambée). Recette traditionnelle de la cuisine lorraine (et plus précisément dans le nord de Strasbourg). Cette tarte flambée est une pâte très fine (composée de farine, eau, huile et sel) et garnie avec de la crème fraiche épaisse ou du fromage blanc, des lardons et des oignons. La tarte est ensuite cuite dans un four à pain durant quelques minutes. La flammekueche se décline en différentes recettes avec des garnitures différentes.

Enfin, autre recette typique alsacienne : le baeckeoffe. C’est une recette traditionnelle alsacienne composée de pommes de terre, de légumes et de viandes (agneau, porc, bœuf). Le baeckeoffe est ensuite mariné et mijoté à l’étouffé durant 24 heures avec du vin d’Alsace et des épices.

Le Munster : le fromage corsé d’Alsace

L’Alsace a aussi, parmi son patrimoine culinaire, un fromage : le Munster. Ce n’est pas n’importe quel fromage puisqu’il est l’un des plus corsés de France. Le Munster est un fromage à base de lait de vache (pasteurisé ou cru) avec une pâte molle composée d’une croûte lavée. Son odeur est forte mais son goût est doux. Il peut être consommé seul ou utilisé pour certaines recettes alsaciennes comme la raclette, la flammekueche ou encore dans les quiches ou tartes.

Les desserts alsaciens

Tournons-nous ensuite vers les plaisirs sucrés comme le kougelhof. C’est un dessert composé d’une brioche à pâte levée avec des fruits secs imbibés d’alcool comme le rhum ou le kirsch. Sa forme est plutôt spéciale puisqu’elle est haute, avec un trou au milieu. Le kougelhof peut rappeler le cannelé au niveau de son moulage. C’est également une recette qui peut se décliner en version salée avec des lardons et des noix. C’est un gâteau qui est généralement consommé pour diverses célébrations : Noël, mariage, naissance, …

Le pain d’épices est aussi un dessert alsacien composé traditionnellement de miel, de seigle et d’épices comme la cannelle, le clou de girofle ou encore le gingembre. Il peut être consommé tout le long de l’année mais plus particulièrement à Noël.  

Les vins alsaciens

Après ce tout d’horizon des plats d’Alsace, terminons enfin par le vin ! Le vin d’Alsace n’a rien à envier des vins de Bordeaux et de Bourgogne. Souvent des vins blancs, ils sont généralement puissants en termes d’arômes, d’alcool et de sucre. Les cépages les plus réputés sont le Riesling, le Pinot gris ou encore le Gewurztraminer.

Le Riesling est un cépage blanc qui donne généralement des vins fruités et de qualité. Ce vin peut être consommé toute l’année et peut se conserver 10 ans dans une cave. Le Riesling s’accorde parfaitement avec les goûts iodés comme les fruits de mer, les coquillages, les poissons.

Le Pinot gris est aussi un cépage blanc qui produit des vins très aromatiques. Il est généralement accompagné de plats comme la blanquette de porc, le baekenoffe ou encore du munster.

Enfin, le Gewurztraminer est, lui aussi un vin blanc, qui est plus corsé et puissant que les deux autres. Ce cépage offre généralement des vins moelleux voire liquoreux.

 Vous l’aurez donc compris, l’Alsace regorge de plats typiques et savoureux ! A vous de déguster et de profiter pleinement de toutes les saveurs. Ou mieux… Voyager dans cette belle région dans des villes comme Strasbourg, Colmar et manger local !

Click here to add a comment

Leave a comment: